Et hop, me revoilà.

Eh non, pour les mauvaises langues; je ne suis pas de retour d'un passage par la case zonzon... ni de mon mariage à Las Vegas.

 

Case prison

Pour une fois, c'est le travail qui m'a tenu à l'écart des dancefloors de  la capital, du easy business...

Je faisais une pige pour un copain de Lyon qui s'occupe de lancer les films dans la capitale des gaules. Vraiment chapeau! mon job consistait à accueillir le casting du film, leur organiser quelques rendez-vous avec les celebs locales, à participer aux avant premières et surtout à organiser de grosses fêtes super arrosées pour les deuxièmes parties de soirée...j'ai excellé dans le domaine mais je suis éreinté...finalement, je retiens de cette expérience que le travail ne tue pas…cela plaira à ma maman : j’évolue !