Rien à voir avec mon concept innovant pour mon entreprise, qui m'occupe beaucoup en ce moment et qui explique que je ne poste plus beaucoup sur ce blog.

Mais j'ai découvert par hasard un nouveau filon pour m'enrichir : le miel.

Surprenant ? Oui sans aucun doute mais saviez vous par exemple qu'un pot de miel de qualité (par exemple bio ou produit artisanalement) peut valoir jusqu'à 20 euros en France et que la demande est très forte en Asie pour les produits de ce niveau. Je parle de vrai miel bien sûr, pas de produits industriels avec des additifs sucrés.

La marge est énorme car les couts de production sont faibles, surtout quand comme moi, on fait plutôt dans la récup' que dans l'achat de produits haut de gamme. Je suis en train de finaliser un excel avec tous mes coûts, mais je pense que j'arriverais à sortir un pot de miel autour de 3 ou 4€ le kilo. Ensuite, je trouve un exportateur et c'est parti.

Comme chez mes grands parents en banlieue, il y a un un peu de terrain, j'ai commencé à investir pour installer un rucher. Les 2 ou 3 ruches sont montées (j'ai tout bricolé moi-même à partir de chutes de bois et j'ai juste acheté les cadres) et il ne me reste plus qu'à trouver les abeilles et récupérer tout le matériel apiculteur dont j'ai besoin.

Il me faut trouver notamment un extracteur de miel pas cher pour sortir le miel des cadres quand je saurais à la phase de la récolte (je me suis bien renseigné, vous avez vu : normal j'ai été me renseigner auprès d'apiculteurs professionnels dans ma région d'origine). Pour le reste, j'ai pas mal récupéré de matériel dans les associations locales ou chez des apiculteurs qui prenaient leur retraite.

Et comme, je suis malin et que j'aime pas me faire piquer par les abeilles, j'ai convaincu mon grand-père (qui s'ennuie) de gérer les ruches pour moi. Et voilà de la bonne main d'oeuvre gratuite et motivée !